Accueil / Société / News société / "Je n'ai plus envie d'avoir honte de mes règles" Shera brise le tabou

"Je n'ai plus envie d'avoir honte de mes règles" Shera brise le tabou

Vidéo par Juliette Le Peillet créé le 29 mai 2020

Shera, influenceuse, youtubeuse et artiste, est avant tout une jeune femme de 26 ans engagée. Parmi les convictions qu'elle tente de mettre en valeur, il y a cette envie de briser le tabou autour des menstruations.

par Melanie Bonvard

Libérer la parole, cesser d'avoir honte de nos règles et rendre accessibles les protections hygiéniques à toutes les femmes... Ce sont des combats qui animent Shera depuis plusieurs années à présent. Pour nous, elle est revenue sur cet omerta qui règne autour des règles alors qu'elle touche la moitié de l'humanité : les femmes. Il y a ce ras le bol que ressent Shera mais aussi cette envie de transmettre une bienveillance sans nom. Ce qu'il faut avant tout, c'est sans aucun doute rassurer les femmes et leur rapeller qu'avoir ses règles est normal, que ce n'est pas "sale" et qu'il ne faut jamais oublier de prendre soin de son corps.

Shera est une femme créative. Son compte instagram et ses vidéos le prouvent depuis des années. Des idées elle n'en manque pas et encore moins quand il s'agit de faire passer un message engagé, rassurant et brisant les stéréotypes. C'est pourquoi, sa photographie d'elle portant un ensemble blanc et dévoilant une tache rouge entre ses jambes n'est pas passée inaper?u. Le message est clair : "C’est quelque chose que nous vivons ou avons toutes vécu chaque mois, qui est naturel, que nous ne choisissons pas." A travers cette publication, Shera rapelle aussi le problème de la précarité qui rend les protections hygiéniques difficilement accessibles pour certaines femmes.

"J'ai senti réellement un sentiment de libération auprès de la femme et c'est tout ce que je souhaite"

Cette prise de parole devenue virale, elle a fait du bien à de nombreuses personnes : "J'ai eu des réactions super positives de femmes mais aussi d'hommes. J'étais contente de faire du bien à plein de personnes et surtout de lever la voix sur ces sujets-là." Bien évidemment, certaines réactions négatives sont apparues également. Ils sont la preuve que le combat n'est pas fini et, surtout, qu'il a bel et bien lieu d'exister. C'est tout un système patriarcal qui a engendré cette gène vis à vis des règles. Shera ne manque pas non plus de rapeller le manque de réalisme dans les publicités pour protections hygiéniques où le sang n'appara?t absolument jamais.

La solution pour Shera ? Mieux comprendre les règles, en parler et évoquer tout ce qui entoure cela : les sympt?mes prémenstruels, la précarité mais aussi l'esprit de solidarité qui doit aller avec. La jeune femme rapelle ainsi avec beaucoup de délicatesse que nous ne sommes pas seules.

Elles pratiquent le flux instinctif libre et vivent leurs règles sans protections

Vidéo par Clémence Chevallet
Voir aussi : Ces stars engagées pour la bonne cause
Les stars humanitaires ? Getty
甄美纪整形模特视频完整版